La colonisation du milieu

par les végétaux

Polycopiés

8. Observer la colonisation du milieu par les végétaux

  • exemple : Surtsey

Les scientifiques étudient la colonisation de l'île de Surtsey (Islande).
Colonisation : Envahissement d'un milieu.

 

En 40 ans, 50 espèces de végétaux ont colonisé Surtsey. Les végétaux proviennent d'Islande, d'Écosse...

 

Les oiseaux enrichissent le sol avec leurs excréments, et apportent les semences des végétaux sur l'île.

9. Repérer les caractères des graines et le mode de dissémination

  • Les plantes à fleurs envahissent de nouveaux milieux grâce à la dispersion des fruits qui contiennent des graines.

  • Des fruits sont dispersés par le vent : ce sont des fruits légers, pourvus d’une aile ou d’un « parachute ». Dès que le vent souffle, ces fruits s’envolent et sont entraînés au loin.


Erable

  • Des fruits sont dispersés par le pelage des animaux : ce sont des fruits qui ont des crochets. Quand un animal ou un promeneur passe, le fruit s’accroche et est transporté par l’animal ; au bout d’un temps plus ou moins long, il tombe.

  • Des fruits sont dispersés par des animaux gourmands : ce sont des fruits comestibles qui ont des pépins ou des petits noyaux. Si un animal mange le fruit, il avale en même temps les pépins… qui vont ressortir bien plus loin, dans les excréments.

  • Des fruits sont dispersés par des animaux prévoyants : ce sont des fruits comestibles qui peuvent se conserver, ils sont assez secs et protégés dans une « coquille » ou une « enveloppe » dure. Des animaux en font des réserves dans des cachettes… puis en oublient une partie.

10. Montrer l'origine des graines

  • Quand la fleur fane, pétales et étamines se fanent, il reste le pistil qui grossit pour se transformer en fruit contenant les graines.

  • Le pistil contient un ovaire avec des ovules. Les graines occupent dans le fruit la même place que les ovules dans le pistil : les graines proviennent de la transformation des ovules.

phacélie

  • Pour que le pistil se transforme en fruit, il faut que le pollen soit déposé sur le pistil de la fleur : c'est une reproduction sexuée.

pollen de maïs qui a germé

Structure d’une fleur

11. Distinguer végétaux à graines et à spores, les observer au microscope

  • Les végétaux à graines forment des fleurs qui se transforment en fruits contenant des graines.

  • Les végétaux à spores ont des sporanges / sporogones qui libèrent les spores. Chez la fougère polypode, nous avons pu calculer qu'une spore mesure 0,1 mm : elle est très petite, donc très légère, donc elle est facilement emportée par le vent. Nous avons aussi calculé que chaque fougère produit des centaines de milliers de spores, qui sont facilement transportables : les spores assurent la dispersion de la fougère et des autres végétaux à spores.

12. Comprendre l'installation des végétaux dans un milieu

  • Chez les végétaux à graine, la graine est l'élément de dispersion qui tombe sur le sol. La graine contient une "peau", un embryon = plantule et des cotylédons. Quand la graine germe, l'embryon devient une plante, les cotylédons contiennent les réserves nécessaires pour que la plante germe.

  • Chez les végétaux à spores, l'élément de dispersion est la spore ; sa germination donne naissance à une lame verte qui donnera ensuite la plante.

 

13. Reconnaître un mode de multiplication végétative

  • La reproduction sexuée fait intervenir 2 parents, le pistil d'une fleur reçoit le pollen d'une autre fleur, des graines sont alors formées qui peuvent coloniser des lieux très éloignés et donnent naissance à des plantes différentes des plantes-parents.

  • La multiplication végétative ne fait intervenir qu'un parent, différents organes permettent cette multiplication (bulbes, rhizomes, stolons, tubercules, tiges, feuilles) ; les plantes colonisent le milieu proche grâce à ces organes, et les nouvelles plantes sont identiques à la plante-mère.


pomme de terre

Réaliser une bouture

14. Bilan