Les invertébrés migrateurs

Les femelles de nombreux crustacés peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres pour se rapprocher des côtes où elles pondront leurs œufs, avant de retourner dans des eaux plus profondes. Les crabes d'eau douce descendent ainsi les fleuves pour aller se reproduire en mer ; les jeunes passent leur première année en eaux salées, puis remontent les cours d'eau.

Les jeunes criquets migrateurs Schistocerca gregaria peuvent se rassembler en nuages de plusieurs milliards d'individus parcourant des milliers de kilomètres et dévastant toutes les cultures sur leur passage.

Chez les papillons, au moins 250 espèces sont migratrices. C'est le cas du danaïs américain, ou monarque, Danaus plexippus, qui parcourt près de 3 000 km entre ses quartiers d'été, au nord du Canada, et ses lieux d'hivernage, au Mexique.

Consulter un article (anglais) avec photographie, images et carte expliquant comment les biologistes étudient la migration des monarques