Les mammifères migrateurs

Le phénomène de migration est peu fréquent chez les mammifères. En effet, la marche, moyen de locomotion peu rapide, nécessite beaucoup d'énergie. On l'observe cependant chez de nombreux grands ongulés. Ainsi, en Amérique du Nord, les caribous et les bisons parcourent chaque année plusieurs milliers de kilomètres. De même, en Afrique, les gnous, les zèbres et les springboks se déplacent à la recherche de pâturages.

John Downer/Oxford Scientific Films

Des gnous en migration

Les chauves-souris et les mammifères marins sont des cas particuliers : ces espèces peuvent se déplacer facilement sur de grandes distances. C'est le cas des baleines qui passent l'été près des pôles et l'hiver beaucoup plus au sud, parfois à l'équateur. Certains phoques et otaries migrateurs sont également capables de parcourir de grandes distances.