S'il passe son temps dans l'eau, le dytique  (adulte ou larve) a besoin d'air pour respirer et doit donc remonter à la surface de l’eau pour respirer.

Le dytique respire en venant soulever à la surface l’extrémité postérieure de ses élytres. Il allonge alors son abdomen et le dernier anneau dépasse des élytres, ce qui permet une liaison directe entre l’atmosphère et l’espace situé entre l’abdomen et les élytres. Le corps porte dans cette région dorsale des orifices respiratoires (stigmates) qui l’absorberont petit à petit.

Le renouvellement d’air terminé, le Dytique ramène le dernier anneau sous les élytres et plonge en ramant très vivement. Une bulle d’air est alors souvent visible à l’extrémité de l’abdomen, sous ses élytres, dans une cavité appelée "atrium". 

Les adultes mettent l’extrémité de leur abdomen et de leurs élytres en contact avec la surface et font le plein d’air qui s’accumule dans l’atrium ; ils peuvent ensuite rester sous l'eau, et respirer en puisant dans cette provision d'air.

voir un schéma

Certains petits Dytiques sont capables de recueillir des petites bulles d’air sur les plantes aquatiques, d’autres ont un développement particulier de leurs élytres, ce qui leur permet de capter le dioxygène dissous dans l’eau à travers leur cuticule. 

L'air joue un rôle dans la respiration et permet au Dytique de modifier son poids spécifique ou son aplomb.