La Nèpe et la Ranâtre mettent en contact avec l’air un long tube respiratoire (siphon) qui prolonge le dernier anneau de l’abdomen... Ce siphon permet à l'insecte de capter l'air en surface, puis l'air est emmagasiné sous les élytres

Le système trachéen est en relation avec l'extérieur par l'intermédiaire d'un siphon respiratoire, long tube fermé par l'accolement de deux processus en gouttière dont l'extrémité distale est enduite d'une sécrétion huileuse empêchant la pénétration de l'eau. Ces insectes se comportent donc un peu comme des scaphandriers reliés en permanence à l'air extérieur par un tube.