Le vol battu

Tous les oiseaux capables de voler pratiquent le vol battu. L’air est alors repoussé vers le bas et vers l’arrière par l’abaissement des ailes, ce qui propulse l’oiseau vers le haut et vers l’avant. Les oiseaux qui ont un vol battu très rapide ont des ailes pointues, comme le faucon et l’hirondelle.

Le colibri pratique un vol vibré très rapide.

Des ailes courtes et rondes permettent des changements de direction très rapides. C’est le cas de l’épervier et de la perdrix.