L'embranchement des cordés = chordés

 

 

Les deutérostomiens évolués ou cordés sont caractérisés par une corde située en position dorsale.

La corde est une formation élastique et assez rigide qui court le long du corps et qui sert de squelette.

  • Le système nerveux des cordés est situé en position dorsale par rapport au tube digestif, ce qui leur a valu le nom d'épineuriens. Cela distingue cet embranchement de tous les autres, chez qui le système nerveux est en position ventrale : ces animaux au système nerveux en position ventrale sont des hyponeuriens.

  • La partie antérieure du tube digestif des cordés communique avec l'extérieur par des orifices, les fentes branchiales.

    • Chez les cordés aquatiques, comme l'amphioxus ou les poissons, elles ont un rôle respiratoire.

    • Chez les cordés terrestres, comme les mammifères, elles existent au début du développement, mais disparaissent chez les adultes.

On distingue plusieurs groupes de cordés :

  1. Les tuniciers ou urocordés, représentés principalement par les ascidies, sont tous marins.

    Ils doivent leur nom de tunicier à l'existence autour du corps d'une enveloppe plus ou moins rigide, la tunique, formée par une substance voisine de la cellulose.

    Le nom d'urocordé vient de uro, « queue » : La corde n'est présente que dans la partie postérieure des larves. La queue disparaît lors de la métamorphose, qui transforme la larve en adulte.

    Les adultes vivent presque tous fixés à un support, tandis que les larves sont libres et nageuses.

    On en dénombre trois classes et 1 300 espèces.

  2. Les céphalocordés sont représentés par l'amphioxus (30 espèces), animal marin de quelques centimètres, à allure de poisson et au corps effilé à ses deux extrémités. Il vit dans le sable à faible profondeur.

    La corde de l'amphioxus s'étend sur toute la longueur du corps.

  3. Les conodontes sont des organismes marins fossiles, datant presque tous de l'ère primaire, que l'on place soit au voisinage de l'amphioxus, soit au voisinage des lamproies.

  4. Les vertébrés sont les principaux cordés.

    La corde des vertébrés disparaît très tôt au cours du développement. Elle est remplacée dans son rôle de soutien par un squelette formé de pièces osseuses indépendantes, dont la partie principale est la colonne vertébrale.

    • Les poissons, avec un peu plus de 20.000 espèces, sont les vertébrés les plus nombreux. Ils sont caractérisés par leur adaptation à la vie aquatique.

    • Les autres vertébrés se sont adaptés à la vie terrestre : les nageoires sont transformées en quatre pattes permettant la marche - ce sont les vertébrés tétrapodes dont le squelette comporte deux paires de membres, apparents ou réduits à l’état de vestiges (amphibiens = batraciens, reptiles, oiseaux, mammifères).