L'embranchement des cnidaires

= coelentérés

 

Cnidaires et cténaires sont deux embranchements voisins mais distincts, autrefois réunis sous l'appellation Cœlentérés (qui désigne aujourd'hui les seuls cnidaires).

Les cnidaires comprennent des animaux aussi divers que l'hydre d'eau douce, l'anémone de mer, les madréporaires (qui constituent les récifs de coraux), ou le corail rouge (qui n'a rien à voir avec les récifs coralliens). Tous ont une symétrie rayonnée.

La plupart de ces animaux présentent, au cours de leur vie, des changements morphologiques importants :

  • une forme polype fixée à un substrat (c'est la forme de l'hydre d'eau douce ou de l'anémone de mer) 

  • une forme de type méduse qui flotte librement dans l'eau (comme chez les méduses).

Les cnidaires portent des tentacules garnis de cellules urticantes capables d'injecter du venin et de tuer ainsi leurs proies. Leur nom vient de ces cellules, qui sont des cnidocystes.

Presque tous les cnidaires sont marins.

Ils réunissent une dizaine d'ordres et 9.000 espèces.