Les escargots

Description

cliquer sur l'image pour la voir en grand

Les escargots, comme les limaces, ont un corps mou avec un large pied charnu. Les escargots se déplacent par une série de contractions musculaires ondulatoires se propageant le long de la base du pied.

La tête porte des tentacules oculaires (portant les yeux) + une seconde paire de tentacules plus petits, à fonction tactile.

La coquille en spirale, dans laquelle l'escargot se retire, sert principalement de protection contre les prédateurs et contre la déshydratation. Les intestins sont dans un sac à l’intérieur de cette coquille.

Classification  

Les escargots sont des mollusques. Ils appartiennent à la classe des gastéropodes. Les escargots proprement dits (gastéropodes terrestres ayant des poumons et une coquille spiralée) forment le groupe des Stylommatophores.

Il en existe de nombreuses espèces.

Dans le livre Les petits animaux des bois et forêts (éd. Delachaux et Niestlé), les pages 150 à 153 sont consacrées à la description de 18 gastéropodes terrestres à coquille.

Helix aspersa aspersa = le Petit-Gris

Helix aspersa maxima = le Gros-Gris

Helix pomatia = l’escargot de Bourgogne

42-45 mm de haut et environ 40 mm de large, c’est le plus grand escargot de nos régions.

Vitrina pellucida

2,5-3 mm de haut, 4-5 mm de large, avec sa coquille jaunâtre ou verdâtre, fragile et transparente, c’est l’escargot le plus commun en automne, en hiver et au printemps. On le voit rarement en été car il craint la dessication.

Milieu de vie

Les escargots sont particulièrement bien adaptés aux variations de l’humidité de l’air ; certaines espèces peuvent rester recluses dans leur coquille, fermée par un opercule, pendant la saison sèche. Des escargots comme Carychium tridentatum (petit escargot de 2 mm de haut et moins de 1 mm de large, à la coquille allongée blanchâtre) n’apparaissent qu’après la pluie : par temps sec, ils se réfugient dans les galeries des vers de terre ou le long des racines des plantes.

On trouve de nombreux escargots, comme l’escargot de Bourgogne, dans les bois et les forêts, dans les parcs...

Alimentation

Les escargots se nourrissent principalement de végétaux. Par exemple l’escargot de Bourgogne se nourrit de plantes basses, mais aussi de charognes, de déchets etc.

Certains escargots, comme Retinella nitidula (petit escargot de 5 mm de haut sur 8-9 mm de large vivant sous les racines des arbres et les branches des feuillus) se nourrissent surtout d’animaux morts.

Les escargots utilisent pour se nourrir une langue râpeuse appelée radula.

Reproduction

Les escargots, comme les limaces, sont hermaphrodites : mâle et femelle. Mais ils doivent s’accoupler pour se reproduire.

Par exemple quand deux escargots de Bourgogne s’accouplent, ils lèvent l’avant de leur corps et pressent leurs pieds l’un contre l’autre, leurs tentacules oculaires se rejoignant. Puis ils étirent leurs canaux hermaphrodites, longs d’environ 1 cm, et échangent leurs semences.

Escargots et limaces déposent leurs œufs sous terre.

Respiration

Les escargots ont des poumons

en savoir plus

http://escargot.free.fr/ : site sur l'escargot, avec une page sur la reproduction du Petit Gris :http://escargot.free.fr/fra/repro.htm

http://www.escargots-jjbo.com/page-francais.htm : site qui présente l’escargot, sa croissance, son rythme de vie, la reproduction, l’élevage, la commercialisation…

http://www.escargot.fr/ : autre site qui présente divers aspects de l’héliciculture.