Q2 / Comment explique-t-on la présence d'une vallée ?

Le sable est une roche meuble : c'est une roche formée d'éléments indépendants. C'est donc une roche sensible à l'érosion.

Il existe des sables calcaires et des sables siliceux.

L'homme utilise le sable notamment pour :

  • faire du béton

  • fabriquer du verre (sable siliceux chauffé)

Une réaction est caractéristique du calcaire : il y a effervescence quand on dépose une goutte d'acide sur du calcaire. L'action de l'acide sur le calcaire explique la sensibilité de cette roche aux eaux de pluie qui sont acides car du dioxyde de carbone dissout.

Il existe plusieurs sortes de calcaires, certains sont friables comme la craie, d'autres sont cohérents.

Le calcaire est donc une roche plus ou moins sensible à l'érosion.

L'homme utilise le calcaire pour :

  • construire des bâtiments en "pierre de taille" (exemple : Notre-Dame de Paris, tous les châteaux "blancs" - châteaux de la Loire, château d'Ecouen...),

  • faire du ciment (80% calcaire + 20 % argile, broyer et cuire à 1450°C : voir p. 179)

  • fabriquer de la chaux (qui est utilisée dans la fabrication du papier, du verre, dans le tannage du cuir, le raffinage du sucre et comme agent adoucissant dans l'eau.)

  • construire les routes.

Exemple : dans le secteur de Stors dans la forêt de l'île-Adam, il y avait une carrière de calcaire, qui a été abandonnée il y a une centaine d'années.

Les marnes sont formées d'un mélange de calcaire et d'argile.

Comme il y a du calcaire, il y a effervescence quand on dépose une goutte d'acide sur des marnes.

Les marnes sont des roches tendres, poreuses, faisant une pâte avec l'eau.

Les marnes sont plus sensibles à l'érosion que le calcaire.

L'homme utilise certaines marnes pour :

  • fabriquer certains ciments
  • fabriquer certains engrais
Les trois principales roches qui constituent la colline de l'Isle-Adam sont sensibles à l'érosion : la colline est un "lambeau" d'un ancien plateau qui a été érodé par l'eau, on dit que c'est une butte témoin.

Des carrières nombreuses témoignent de l'utilisation des roches par l'homme.

Sur la carte :

  • = carrière souterraine abandonnée ;
  • = Carrière à ciel ouvert abandonnée ;
  • = Carrière à ciel ouvert en exploitation;