Les paysages

 

Un paysage est essentiellement caractérisé par le relief, les cours d'eau, les affleurements de roches naturels ou artificiels, les manifestations de l'activité humaine. L'observation d'un paysage ne consiste pas seulement à recueillir une "impression", mais à explorer méthodiquement le site, de façon à en repérer les caractéristiques essentielles

  1. Les traits principaux du relief

  2. Les affleurements de roches du sous-sol

  3. La présence de cours d'eau

  4. L'aspect de la végétation

  5. La présence humaine : agriculture, habitat, industrie...

A partir de ces information, on cherche à expliquer le modelé du paysage : en fonction des roches du sous-sol, en fonction des caractéristiques climatiques.

 

Les reliefs

 

On appelle relief l'ensemble des creux et des bosses visibles dans un paysage.

  • Un massif est un ensemble rocheux cohérent pouvant mesurer quelques kilomètres à quelques centaines de kilomètres.

    Exemple : les Alpes forment le plus grand massif montagneux d'Europe.

  • Une vallée est une dépression allongée façonnée par un cours d'eau.

On appelle modelé la forme générale des reliefs d'un paysage. 

  • Le modelé glaciaire : Les glaciers polissent les roches dures, arrachent des débris, les transportent et les abandonnent au terme de leur course (érosion glaciaire), créant des modelés originaux dont la plupart n'apparaissent qu'après le recul ou la disparition totale des glaciers.

    En montagne, les lignes de crête ciselées en pics, pointes et aiguilles correspondent aux cloisons séparant les anciens cirques rongés par la glace. Dans le sens transversal, le profil des vallées offre des flancs raides ; le remblaiement alluvial postglaciaire en explique le fond plat : ces vallées ayant la forme d'un U sont appelées auges glaciaires.

    Dans les régions littorales, certaines de ces auges, libérées de la glace, sont envahies par la mer : ce sont les fjords.


La vallée de Chaudefour en Auvergne
(massif du Sancy)

 

Les paysages plats

 

Une plaine alluviale est un paysage plat dont le sous-sol est formé d'alluvions déposés par un cours d'eau.

 

Un plateau est une surface de terrain à peu près plane, entaillée ou délimitée par des vallées assez encaissées. La dénivellation entre les creux des vallées et le sommet des plateaux permet de distinguer :

  • les bas plateaux (comme le plateau de Brie : dénivellation de quelques dizaines de mètres à une centaine de mètres),

  • les hauts plateaux (comme les plateaux calcaires des Causses : dénivellation de plusieurs centaines de mètres)

  • les très hauts plateaux (comme le Tibet : dénivellation > 1.000 m).