Les séismes en Grèce

 

Les risques sismiques en Grèce

 

La Grèce est un pays du sud-est de l’Europe, à l’extrémité de la péninsule des Balkans, bordé au nord-ouest par l’Albanie, au nord par la Macédoine et la Bulgarie, au nord-est par la Turquie, à l’est par la mer Égée, au sud par la mer Méditerranée et à l’ouest par la mer Ionienne. Des reliefs montagneux découpés occupent environ 45 % du territoire grec. Le mont Olympe (2 917 m) est le sommet le plus élevé du pays.
 
La Grèce est une zone très active, les séismes y sont fréquents. Certains séismes historiques ont été très meurtriers :

  • Le 27 juillet 365, un séisme secoue la Crète : 50.000 morts.

  • Le 22 décembre 856, un séisme de magnitude 7,2 fait 45.000 morts dans la région de Corinthe.

Plus récemment, on compte des séismes moins meurtriers. Par exemple :

  • Le 15 juin 1995, un séisme de magnitude 6,1 fait 20 à 30 morts (dont 10 français), 60 blessés et 6.300 sans abris dans la région d'Aigion. 

  • Le 18 novembre 1997, un séisme de magnitude 6,6 secoue le sud-ouest de la Grèce, il est ressenti jusqu'en Crète.

  • Le 7 septembre 1999, un des plus violents séismes de l'histoire d'Athènes (une secousse de magnitude 5,9 durant 10 s puis de nombreuses répliques) fait plus de 100 morts.

 

Séisme du 24 août 2004

 

Tandis que les champions s'affrontent aux jeux olympiques, un tremblement de terre de magnitude 4,5 a secoué les sites olympiques d'Athènes et de sa région. Il n'y a ni victimes ni dégâts.

Son épicentre était situé à environ 70 km au nord-est d'Athènes et à une vingtaine de kilomètres de profondeur en mer Egée. Les secousses se sont produites à 15h38 heure locale.

"Il n'y a aucune raison de paniquer. C'est un très petit tremblement de terre", a assuré Giorgos Stavrakakis, sismologue.

 

yahoo