Prévoir les séismes en Chine

 

Certaines tentatives de prévision du lieu et de la date d'un séisme ont été concluantes ces dernières années. La Chine fait partie des pays qui soutiennent activement la recherche dans ce domaine ; ils utilisent une méthode basée sur l'observation de phénomènes anormaux considérés comme précurseurs des séismes : variation du champ magnétique terrestre, anomalies dans le niveau d'eau des puits, comportement anormal des animaux... 

 

En 1975, les Chinois ont ainsi prévu l'imminence d'un séisme d'une magnitude de 7,3 à Haicheng ; ils ont évacué 90 000 habitants deux jours seulement avant que le tremblement de terre ne détruise ou n'endommage 90 % des édifices de la ville. Un des indices qui ont déterminé cette prévision fut la succession de secousses de faible magnitude qui avaient commencé cinq années auparavant dans la région. Le séisme majeur survint le 4 février ; il fit à peine plus d'un millier de victimes, chiffre infime face à l'étendue des dommages et à la densité de la population.

Mais en 1976, le séisme de Tangshan (province du Hebei), de magnitude 8, a provoqué des centaines de milliers de victimes : il n'a pas été prévu...

en savoir plus sur ce séisme

Une autre piste est étudiée par les chercheurs qui veulent prévoir les séismes. On connaît des zones, appelées "lacunes sismiques", qui se trouvent sur des failles et où il n'y a pas eu de séisme récemment. Un séisme pourrait y naître... Des réseaux de surveillance ont donc été installés aux deux extrémités des “lacunes sismiques” : 

  • sur la lacune sismique de Thienzu, sur la faille d'Haiyuan, (marge nord-est du Tibet, à 80 km au nord de la grande ville chinoise de Lanzhou ; c'est une faille semblable à celle de San Andreas ; un segment a cassé en 1920, générant un séisme de magnitude 8. 

  • sur une lacune sismique de 200 km de longueur, sur une faille voisine, susceptible de générer un séisme de magnitude supérieure à 8, avec une dizaine de mètres de glissement prévisible. 

Si les déformations présismiques atteignent le millième des déformations sismiques, elles devraient pouvoir être détectées par les appareils installés. Mais avant de pouvoir en déduire qu'un séisme aura lieu dans tant de jours, semaines, ou mois...   

lire un article sur la prévision des séismes