La poliomyélite

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner en quelques heures une paralysie totale. 

Il pénètre dans l’organisme par la bouche et se multiplie dans les intestins. On observe dans les symptômes initiaux de la fièvre, de la fatigue, des céphalées, des vomissements, une raideur de la nuque et des douleurs dans les membres. 

Une paralysie irréversible (des jambes en général) survient dans un cas sur 200. Entre 5 et 10 % des patients paralysés meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

La polio touche principalement les enfants de moins de cinq ans.

Comme il n’existe pas de traitement, la prévention constitue la seule option. L’administration du vaccin à plusieurs reprises confère à l’enfant une protection à vie.

Nombre de cas : Il a diminué de plus de 99 % depuis 1988, passant de plus de 350 000 cas estimatifs à 1919 cas déclarés en 2002 (au 16 avril 2003). Ce recul est le résultat de l’effort fait au niveau mondial pour éradiquer la maladie.

Carte des zones d'endémie de la poliomyélite

Carte présentant les zones de forte endémie de poliomyélite

Poliomyélite : épidémiologie, symptômes, vaccin, virus

Dossiers santé.

OMS

 Article de l'Organisation Mondiale de la Santé

Poliomyélite
Article d’un médecin

UNICEF - L’évolution de l’épidémiologie de la poliomyélite

Informations sur l’Initiative pour l’éradication mondiale de la poliomyélite

2005, la poliomyélite au rang de souvenir ?  

Dans les douze prochains mois, les pays endémiques de la poliomyélite espèrent avoir relégué au rang de vieux souvenir cette pathologie.

Eradication de la poliomyélite

Aujourd’hui, près de 20 millions de personnes sont handicapées par le virus de la poliomyélite. Mais, bientôt, personne ne connaîtra plus jamais un tel sort. Depuis sa création en 1988, l’Initiative mondiale d’éradication de la polio a permis de réduire le nombre de nouveaux cas de paralysies poliomyélitiques d’environ 350 000 à moins de 500 en 2001. Grâce aux efforts incessants de millions de bénévoles, à la volonté de gouvernements du monde entier et à la détermination de partenaires internationaux, près de quatre millions de personnes ont été protégées d’un handicap à vie.