La rubéole

La rubéole est une maladie due à un virus.

La rubéole est une maladie bénigne qui se traduit par de petites taches roses sur le visage et aux plis de flexion du corps.

Les effets de la rubéole sont très graves sur l'embryon, si une femme enceinte est contaminée pendant les trois premiers mois de la grossesse.

Moment de l'infection Conséquences pour l'embryon
entre la 5° et la 10° semaine malformations cardiaques
6° semaine anomalie oculaire : cataracte
entre la 6° et la 9° semaine malformations dentaires
9° semaine surdité

La préventions impose de vacciner les femmes non immunisées, 3 mois avant une grossesse.

Une femme ne risque rien, si elle entre en contact avec un rubéoleux, si elle est immunisée :

  • Une femme immunisée présente dans le sang des anticorps contre le virus de la rubéole ; ces anticorps protègent en cas d'infection. (Le diagnostic, appelé sérodiagnostic, est remboursé par la sécurité sociale).

  • Une femme fabrique ces anticorps si elle est vaccinée ou si elle a déjà eu la rubéole.

Une femme non immunisée entrant en contact avec un rubéoleux (ce qui est fréquent dans l'enseignement) doit immédiatement le signaler au médecin.

La période d'incubation est de 15 jours : c'est le temps entre le contact avec le malade contagieux et l'éruption de taches roses. Pendant ce temps, l'embryon commence à former ses organes...

Pour éviter la maladie, le médecin prescrit des gamma-globulines (des anticorps) qui agissent durant la période d'incubation et bloquent le développement de la maladie : ainsi, l'embryon est protégé.

Dans le cas où une rubéole est reconnue de façon incontestable au cours des quatre premiers mois d'une grossesse, l'interruption de grossesse est autorisée.

Pour en savoir plus : Rubéole ; Alerte à la rubéole