L'infiniment petit

  

L'unité de base de chaque être vivant est la cellule.

  

Cellule : Elément de base de tous les êtres vivants.

Les cellules sont microscopiques, elles ont toutes une membrane, un cytoplasme (contenu de la cellule formé du hyaloplasme, substance fondamentale de la cellule, et des organites) et un noyau qui contient le programme génétique.

La membrane cellulaire, aussi appelée membrane plasmique, délimite chaque cellule. Il existe d'autres membranes, par exemple une double membrane enveloppe le noyau.

  

La cellule animale - La cellule végétale

  

Un unicellulaire (de nombreux microbes) est un organisme formé d'une seule cellule. Au contraire, les animaux et les végétaux sont des organismes formés de plusieurs cellules, on dit que ce sont des pluricellulaires.

  

En fait, on distingue deux types de cellules : 

  • chez les eucaryotes (animaux et végétaux), les cellules possèdent un noyau limité par une enveloppe, ce noyau contient le matériel génétique.

  • chez les procaryotes (bactéries), les cellules ne possèdent pas de vrai noyau, le matériel génétique n'est pas entouré par une enveloppe.

Parmi les organites (élément d'une cellule eucaryote limité par une ou des membranes), citons 

  • la mitochondrie qui est impliquée dans la production d'énergie de la cellule.

  • la vacuole dans les cellules végétales, qui contient des substances dissoutes ou des pigments.

En savoir plus : cours niveau seconde

  

  

De la molécule à l'écosystème, comment s'organise la vie ?

Quelle est la taille d'une cellule (globule rouge par exemple) par rapport à la taille d'un cheveu ?

  

  

Pour observer les cellules, il faut un microscope...

  

  

Faire une préparation microscopique

Observer au microscope

Histoire du microscope et de la microscopie

   


Voir un exemple

  

Les plus petits êtres vivants sont des micro-organismes : levures, bactéries etc. 

  

Certains de ces microbes = micro-organismes sont utiles, d'autres provoquent des maladies infectieuses.

  

Découverte des micro-organismes de notre environnement

Les fermentations – des micro-organismes utiles

Des bactéries médicaments

  

  

Les micro-organismes et les températures extrêmes

  

Si les animaux meurent quand la température est supérieure à 50°C, il existe des micro-organismes capables de supporter des températures supérieures à 100°C !

  • Seules des cyanobactéries peuvent vivre dans les geysers brûlants du parc de Yellowstone aux Etats-Unis. Synechococcus et Chloroflexus survivent dans la source thermale du lac Grand Prismatic Spring, colorant ses berges de vert et d'orange. 

  • L'achéobactérie la plus résistante succombe à 113°C. Le microbiologiste Kazem Kashefi a récemment découvert une archéobactérie baptisée "strain 121" qui survit et se reproduit près des évents des sources hydrothermales, à 121°C. Cet organisme cent fois plus petit qu'un grain de sable est capable de supporter le processus de stérilisation d'un autoclave (20 minutes à 121°C) ! Heureusement comme toutes les archéobactéries elle est inoffensive. Elle survit en oxydant les composés du fer.

  • Entre 140 et 350°C sous une pression de plusieurs centaines d’atmosphère, certains micro-organismes hyperthermophiles s’épanouissent et se reproduisent. Pyrococcus par exemple resserre son ADN pour éviter de succomber et produit de l’acide sulfurique.