L'alcool

Nom scientifique de l'alcool : alcool éthylique ou éthanol

Formule chimique : C2 H5 OH

L'alcool est obtenu par fermentation des graines et des fruits.

Degré alcoolique = pourcentage d'alcool pur contenu dans la boisson. Par exemple dans 1 l de vin à 10° il y a 1/10° du volume = 80 g d'alcool.

Servi dans un bar, un apéritif, un verre de vin ou un demi, c'est la même dose d'alcool pur : 8 à 10 g.

 

Dans l'heure qui suit la consommation d'alcool, l'alcool est absorbé, il passe dans le sang et imprègne tous les organes.

Ensuite, l'alcoolémie diminue : 95 % de l'alcool absorbé est éliminé par le foie, 5 % par la peau, les reins, les poumons.

 

L'alcoolémie est le taux d'alcool dans le sang en g/l de sang.

Avec une alcoolémie de 2,8 g/l, l'individu est ivre, voit double, a une allure titubante.

L'alcool est une drogue, c'est-à-dire une substance qui, introduite dans l'organisme, en modifie le comportement.

  • L'alcool modifie les perceptions sensorielles et le vécu affectif : l'alcool est un produit psychotrope.

  • Certains deviennent dépendants ; privés d'alcool, ils connaissent le manque.

  • Trop d'alcool peut provoquer la mort par overdose.

L'alcoolisme compulsif ou "défonce" se caractérise de la façon suivante :

  1. la personne alterne beuverie et des périodes d'abstinence de plus en plus courtes

  2. la personne ne supporte pas la solitude

  3. la personne est mal à l'aise en société

L'alcoolisme chronique ou social se caractérise de la façon suivante :

  1. la personne ne boit que de l'alcool

  2. la personne est irritable et jalouse

  3. la personne n'est jamais ivre

L'alcool est dangereux :

  1. Au volant : risque d'avoir un accident, d'en mourir ou de tuer des personnes.

  2. Au travail : risque d'avoir un accident, risque de perdre son emploi.

  3. Dans la vie privée : risque de divorce

  4. Pour la santé : risque de maladies mortelles (cirrhose, cancer)

Pour se libérer de sa dépendance, l'alcoolique peut s'adresser à :

  • un médecin de famille

  • une consultation spécialisée

  • un centre d'hygiène alimentaire

  • un comité de lutte contre l'alcoolisme

On peut participer à la prévention en :

  • éduquant les enfants

  • donnant l'exemple

  • n'incitant pas à la consommation

  • aidant les buveurs compulsifs à réfléchir