Agir contre le stress : La phytothérapie

L’Aubépine Crataegus laevigata

On utilise essentiellement les fleurs en bouton / début d’épanouissement. Ces fleurs contiennent, comme principes actifs majeurs : des flavonoïdes (flavones et flavannes, vitexol en particulier), des dérivés leucoanthocyaniques, des acides triterpéniques. 

L’aubépine est souvent appelée « valériane du coeur », elle agit sur le muscle cardiaque et sur les vaisseaux par l’intermédiaire du système nerveux :

  • elle régularise le rythme cardiaque : ralentit les rythmes trop rapides, diminue les palpitations et la perception exagérée des battements cardiaques chez les personnes anxieuses

  • elle diminue la tension artérielle chez les hypertendus

  • elle est cardiotonique (soutient les coeurs fatigués)

  • elle améliore la circulation coronarienne (dilate les coronaires) et ainsi prévient les crises d’angor

Elle agit aussi sur le système nerveux central : elle réduit la nervosité et l’anxiété des adultes et des enfants et soigne les troubles du sommeil. Elle est indiquée contre les vertiges, bourdonnements d’oreille, spasmes de l’estomac dus à la nervosité, ainsi que pour un sevrage progressif d’un traitement par les benzodiazépines et autres anxiolytiques chimiques

Enfin, l’aubépine améliore globalement le pouvoir d’utilisation de l’oxygène par les cellules.

à dose excessive : il n’y a pas d’accoutumance, mais un risque d’action dépressive sur le coeur ; de plus, l’aubépine nuit à la cellule hépatique : on évitera donc les cures prolongées.

Le Basilic Ocimum basilicum s.b méthylchavicol

Il s’agit d’un basilic originaire des Comores, de Madagascar, du Vietnam, d’Egypte, dont l’odeur douce et anisée est différente de celle du basilic européen - les propriétés de son huile essentielle sont également différentes.

L’huile essentielle de ce basilic est un antispasmodique puissant : elle calme les spasmes gastro-intestinaux, facilite la digestion et apaise les douleurs gastriques ; elle est très conseillée à l’homme d’affaires continuellement pressé et stressé, devenu insomniaque à cause de ces soucis.

Il est conseillé d’en prendre 2 gouttes sur un comprimé neutre : après les repas contre les crampes d’estomac et les ballonnements, le soir au coucher en cas de stress, d’angoisse, d’insomnie.

Le Houblon Humulus lupulus

Les inflorescences femelles sont utilisées, non seulement dans la préparation de la bière, mais aussi comme plante médicinale. Elles renferment une huile essentielle volatile aux propriétés sédatives et hypnotiques. Le houblon est donc utilisé dans les troubles du sommeil, il améliore les états anxieux et régularise l’humeur des personnes dépressives. On peut pour cela en consommer sous forme de gélules, mais on peut aussi mettre des inflorescences dans les oreillers. Le houblon contient aussi un analogue des oestrogènes : il est conseillé chez les femmes ayant un déficit en cette hormone (règles douloureuses ou insuffisantes, troubles de la ménopause). Enfin, le houblon est traditionnellement utilisé comme tonique amer et stomachique.

La Lavande Lavandula officinalis

La fleur de lavande doit son action à son huile essentielle. Elle agit comme antagoniste de l’adrénaline : c’est un sédatif du système nerveux conseillé en cas d’anxiété et de nervosité, et hypnotique léger. Pour cela, on peut faire des infusions de fleurs de lavande ou en mettre dans l’oreiller. On peut aussi utiliser l’huile essentielle : on l’utilisera de préférence en massage sur le plexus solaire et les poignets, 1 ou 2 gouttes pures ou mélangées à de l’huile d’amande douce selon la sensibilité de la peau.

L’huile essentielle est aussi antiseptique et anti-inflammatoire, elle est active sur les infections et inflammations de l’appareil respiratoire : en cas de bronchite, sinusite, rhinite.

Le Lavandin Lavandula hybrida clone abrialis

Voisin de la lavande, le lavandin sera préféré pour décontracter les muscles. On utilisera pour cela l’huile essentielle, avec précaution par voie interne, ou, plus sûrement, en friction sur les muscles douloureux, hypertendus. C’est très efficace.

La Mélisse Melissa officinalis

Les feuilles de mélisse ont une action sédative et soignent les troubles qui ont une origine nerveuse : spasmes intestinaux et digestifs, colites, crampes d’estomac, émotivité, anxiété, palpitations, insomnie. La mélisse améliore également les états dépressifs. Contre l’anxiété, il est conseillé de l’associer à la passiflore.

Son action calmante sur le système digestif est complétée par un effet anti-inflammatoire et spasmolytique. En favorisant la sécrétion biliaire, elle contribue à une digestion harmonieuse. La mélisse est également utilisée contre les nausées en début de grossesse.

Le Neroli Citrus aurantium var. amara

Le Neroli est une huile essentielle rare et chère, au parfum de fleurs d’oranger. Il a une action profonde, tonique et anti-stress. Contre la nervosité et le stress, on pourra masser le plexus solaire avec un mélange : 1 goutte de Néroli + 1 goutte de lavande.

L’Oranger amer Citrus aurantium var. amara

Si le Neroli est extrait des fleurs, l’huile essentielle d’Oranger amer est extrait des feuilles.

Cette huile essentielle est un calmant du système nerveux : contre l’insomnie due aux angoisses de la solitude, contre la fatigue nerveuse, on pourra prendre le soir, sur un comprimé neutre, 1 goutte d’oranger amer associé à 1 goutte d’huile essentielle de basilic. L’huile essentielle d’oranger amer est aussi spasmolytique, anti-infectieux léger, régénérant cellulaire et cutané ; enfin, elle améliore la circulation artérielle.

La Passiflore Passiflora incana

On utilise la partie aérienne de la passiflore qui, par ses flavonoïdes et ses alcaloïdes, restaure un sommeil réparateur de qualité chez les insomniaques, supprime l’anxiété, la nervosité, l’angoisse accumulée par la vie stressante, prépare à l’endormissement. Sans accoutumance ni dépendance, la passiflore constitue un excellent moyen de sevrage des traitements par hypnotiques ou anxiolytiques. La passiflore est aussi efficace dans le traitement des spasmes nerveux.

Le Tilleul Tilia sylvestris

On utilise l’aubier surtout contre les problèmes de foie, et contre les migraines hépatiques ; il aurait aussi des propriétés légèrement coronaro-dilatateur et hypotenseur. En cas de stress, ce sont plutôt les inflorescences - Flores Tiliae - que l’on utilise, prises en infusion : elles ont un effet parasympathomimétiques (elles agissent comme le parasympathique) et sympatholytiques (elles ont une action antagoniste de l’adrénaline). Ainsi, on leur reconnaît des vertus antispasmodiques, sédatives, diurétiques, sudorifiques. Il n’y a pas d’effet secondaire connu.

La Valériane Valeriana officinalis

La racine de valériane contient une huile essentielle et des valépotriates (dont le valtrate et l’isovaltrate) qui ont une action antagoniste de l’adrénaline : le résultat est un effet sédatif utilisé contre les troubles du sommeil, l’anxiété, l’angoisse. Elle est donc conseillée en cas d’insomnie, d’anxiété, d’angoisse, mais aussi dans les cures de désintoxication tabagique (elle évite l’énervement et les angoisses dues au sevrage et donne un goût désagréable à la cigarette) et en complément du traitement des épileptique. Il n’y a pas de problème d’accoutumance ou de somnolence.

Un livre intéressant sur la phytothérapie : 

Le livre des bonnes herbes de Pierre Lieutaghi – éd. Actes sud.