Spasmophilie : les formes périphériques

 

Les manifestations sont essentiellement :

-          des crampes,

-          des fasciculations (Contraction involontaire de faisceaux musculaires contenus dans un gros muscle, de façon isolée par rapport à d'autres faisceaux de voisinage qui, eux, restent au repos.),

-          des paresthésies (Trouble de la sensibilité, désagréable et non douloureux, donnant l'impression de palper du coton, et pouvant s'accompagner d'une disparition plus ou moins importante de la sensibilité. Le terme généralement employé est fourmillement),

-          une fatigabilité musculaire.

Il en est dont la composante douloureuse est particulièrement marquée, les rhumatologues les reconnaissent sous deux dénominations en France : fibromyalgie ou SPID (syndrome polyalgique idiopathique diffus).

Les manifestations psychiatriques sont souvent modestes ou absentes.

Le signe de Chvostek est très souvent retrouvé. Il s’effectue en percutant avec un marteau à réflexes une branche du nerf facial située entre la commissure de l’œil et la lèvre. Quand le signe est positif, une contraction du muscle supérieur de la lèvre a lieu, la bouche se contracte pour former ce qu’il est convenu d’appeler un "museau de tanche".