Pourquoi le sol des forêts ne s’épaissit-il pas sous l’accumulation des feuilles tombées ?

Le raisonnement scientifique

Le constat

On observe que les feuilles de nombreux arbres tombent en automne. En forêt, ces feuilles ne sont pas ramassées, pourtant le sol ne s’épaissit pas sous l’accumulation des feuilles.

Le problème

Pourquoi le sol des forêts ne s’épaissit-il pas sous l’accumulation des feuilles tombées ?

L’hypothèse

Peut-être que le sol des forêts ne s’épaissit pas car les feuilles tombées se sont tassées.

La conséquence vérifiable

Si les feuilles se tassent, alors je dois pouvoir les retrouver d’une année sur l’autre.

Le protocole expérimental 

L’idée serait de marquer une croix sur 20 feuilles tombées en automne avec un marqueur indélébile. 10 feuilles resteraient sur place et seraient recouvertes par d’autres feuilles, les 10 autres resteraient comme témoin au collège, dans une boite sur une fenêtre pour être à la même température que les feuilles restées sur place. On regarderait ce que deviennent les feuilles dans les mois qui suivent.

Au collège, on peut imaginer mettre en place une telle expérience… mais, à moins d’utiliser une expérience réalisée l’année précédente avec une autre classe, il est vraisemblable qu’on utilisera des résultats autres que ceux observés par les élèves !

 

L’expérimentation

Dix mois après avoir marqué les feuilles, on voit que les 10 feuilles témoin sont toujours marquées, mais on ne retrouve pas les 10 feuilles laissées en place. Pour confirmer ce résultat, on doit refaire l’expérience l’année suivante : à nouveau, on ne trouve pas les feuilles laissées en place.

L’analyse

Le résultat obtenu (les feuilles laissées en place disparaissent) est contraire au résultat attendu (les feuilles peuvent être retrouvées).

La conclusion

On en conclue qu’on s’est trompé d’hypothèse, le problème n’est pas encore résolu.

Autre exemple